www.canada.org.tw

Le Bureau commercial du Canada à Taipei

Fil d'Ariane

  1. Accueil
Bookmark and Share

Le Canada fait partager son expérience à Taïwan sur la mise en œuvre des pactes relatifs aux droits de la personne

Participants taiwanais dans les séminaires de formation.
Participants taiwanais aux séminaires de formation : procureurs du ministère de la Justice, avocats, hauts fonctionnaires et autres employés ministériels et municipaux qui devront intégrer les pactes dans leurs fonctions quotidiennes.
  

Le gouvernement du Canada a récemment envoyé deux avocates-conseils du ministère de la Justice participer à un programme intergouvernemental de formation sur les droits de la personne. Le programme s’appuie sur l’expérience du Canada dans la mise en œuvre des pactes des Nations unies sur les droits de la personne – le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et le Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

Erin Brady et Laurie Sargent assurent trois jours de formation.
Erin Brady (à g.) et Laurie Sargent (à dr.) assurent trois jours de formation en renforcement des capacités sur l’expérience du Canada en matière d’intégration des lois sur les droits de la personne à son cadre juridique et à ses politiques. Trois cents fonctionnaires taïwanais ont pu bénéficier de cette formation.
   

Les spécialistes du droit Erin Brady et Laurie Sargent ont donné trois journées de formation à 300 procureurs, avocats et hauts fonctionnaires du ministère taïwanais de la Justice, ainsi qu’à des employés ministériels et municipaux. Durant ces trois jours, les fonctionnaires taïwanais ont appris de quels outils ils disposaient pour poursuivre la mise en œuvre des pactes internationaux sur les droits de la personne en modifiant les lois et politiques publiques. Ils ont également appris comment former les fonctionnaires à tenir compte de ces pactes dans leurs tâches quotidiennes.

Dans son allocution d’ouverture, la directrice exécutive du Bureau commercial du Canada à Taipei Kathleen Mackay a déclaré « La mise en œuvre des droits de la personne est un processus continu. Ces droits sont universels, indivisibles, interdépendants et indissociables. Nous attachons un grand prix aux outils dont nous disposons pour préserver les droits de notre peuple. Et nous sommes résolus à travailler au mieux-être de la société en aidant d’autres pays, dans les secteurs gouvernementaux et non gouvernementaux à utiliser ces outils pour améliorer le bien-être de nos sociétés. »

Les avocates-conseils canadiennes ont également fait partager leur expertise avec des intervenants clés en dehors des séances de formation. Ainsi ont-elles rencontré le Comité consultatif présidentiel taïwanais sur les droits de la personne – qui conseille le président sur l’adoption et l’intégration des lois et des pactes internationaux, et qui a récemment publié le premier rapport national en la matière. Elles ont également offert un séminaire à l’intention d’ONG sur les droits des personnes handicapées en milieu de travail et une conférence sur les droits à l’égalité à l’Université Fu Jen.

La directrice exécutive du Bureau commercial du Canada à Taipei, Kathleen Mackay, et au ministre taïwanais de la Justice Tseng Yung-Fu
La directrice exécutive du Bureau commercial du Canada à Taipei, Kathleen Mackay, présente au ministre taïwanais de la Justice Tseng Yung-Fu un exemplaire de la Charte canadienne des droits et libertés traduite en mandarin. Il est maintenant exposé au siège du ministère de la Justice à Taipei.
   

Depuis la ratification des pactes en 2009, leur mise en œuvre est une priorité pour le président Ma, son ministère de la Justice, le Comité consultatif présidentiel sur les droits de la personne et la communauté taïwanaise des ONG et des universitaires très actifs dans ce domaine.

Ce programme s’appuie sur deux années de projets connexes, notamment un cours accéléré d’une semaine sur les droits de la personne au Canada par M. Bill Black et un séminaire donné à l’institut de formation des juges et des procureurs par Magda Seydegart en 2010, un discours par le président de l’Université d’Ottawa Alan Rock sur la protection des droits de la personne lors d’une conférence de haut niveau en 2011, et le parrainage par le Bureau commercial du Canada de Taipei du tout premier journal sur les droits de la personne dans le monde sinophone.

« Nous allons poursuivre notre coopération avec Taïwan afin de lui procurer les outils nécessaires pour réussir », a déclaré la directrice exécutive Kathleen Mackay.

Les séances de formation ont également été enregistrées avec interprétation en chinois afin que les fonctionnaires taïwanais puissent les utiliser pour de la formation à l’échelle pangouvernementale.

Pied de page

Date de modification :
2013-01-25